Verdict de la FIA sur la collision entre Hamilton et Stroll lors des essais libres du Grand Prix d’Espagne

Le week-end dernier, lors des essais libres 3 du Grand Prix d’Espagne, un incident bizarre s’est produit entre le septuple champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton, et le pilote canadien d’Aston Martin, Lance Stroll. Cet événement a suscité l’attention des commissaires de course de la FIA qui ont dû rendre leur verdict sur cette collision.

Déroulement de l’incident

Alors que la séance d’essais libres touchait à sa fin et se déroulait sans encombre jusque-là, Lance Stroll a soudainement dévié de sa trajectoire pour percuter le flanc de la voiture de Lewis Hamilton. Le pilote canadien a estimé avoir été gêné par le septuple champion du monde, ce qui a provoqué sa réaction.

Peu de temps après, un incident similaire s’est produit entre Charles Leclerc (Ferrari) et Lando Norris (McLaren), ajoutant à la confusion générale.

Réactions des pilotes

Conscient de son erreur, Lewis Hamilton a rapidement reconnu sa faute à la radio, tandis que Lance Stroll n’a pas manqué d’exprimer son mécontentement auprès de son équipe. Les deux pilotes ont été convoqués par les commissaires de course après la séance pour examiner l’incident.

Décision de la FIA

Après avoir entendu les deux parties, les commissaires de la FIA ont rendu leur verdict. Lance Stroll a écopé d’une réprimande pour son rôle dans l’incident, tandis que Lewis Hamilton n’a reçu aucune sanction pour une éventuelle gêne.

Dans leur rapport, les commissaires ont indiqué :

« Le pilote de la voiture 18 [Stroll] a déclaré avoir été gêné par la voiture 44 [Hamilton] au virage 5, ce qui l’a contrarié. Il a admis avoir voulu exprimer son mécontentement envers l’autre pilote en se rabattant sur lui à la sortie du virage. Les deux voitures sont entrées en léger contact, mais cela était fortuit. Cependant, les commissaires considèrent que la manœuvre de la voiture 18, bien que n’étant pas dangereuse, était erratique et lui infligent donc une réprimande, conformément aux précédents. »

Il est intéressant de noter que Charles Leclerc a reçu la même sanction que Lance Stroll pour son rôle dans l’incident similaire avec Lando Norris.

Cet incident met en lumière l’importance du respect mutuel entre les pilotes sur la piste, même lors des séances d’essais libres. La décision de la FIA d’infliger une réprimande à Lance Stroll souligne la nécessité pour les pilotes de garder leur sang-froid et d’éviter toute manœuvre erratique, même sous le coup de la frustration. Les fans attendent maintenant avec impatience de voir comment ces rivalités se traduiront lors de la course principale du Grand Prix d’Espagne.

Publications similaires