Un Grand Prix d’Autriche entravé par des dégâts importants

Le Grand Prix d’Autriche 2023 a été le théâtre d’une course mouvementée pour l’écurie Mercedes. Alors que George Russell a su tirer profit des circonstances pour s’imposer, son coéquipier Lewis Hamilton a connu une course bien plus compliquée. Le septuple champion du monde a dû se contenter d’une quatrième place, un résultat en deçà de ses attentes. Toto Wolff, le directeur de l’écurie Mercedes, a révélé que des dommages importants au plancher de la voiture ont joué un rôle crucial dans la performance en demi-teinte du pilote britannique.

Un début de course difficile pour Hamilton

La course de Lewis Hamilton a mal débuté dès les premiers tours. Le pilote britannique a été contraint de rendre une position au premier virage, une décision jugée sévère mais nécessaire pour éviter une pénalité plus importante. Cette situation a marqué le début d’une spirale négative pour Hamilton.

Par la suite, Hamilton a reçu une pénalité de cinq secondes pour avoir franchi la ligne blanche à l’entrée des stands lors de son premier arrêt. Cette erreur a considérablement compromis ses chances de monter sur le podium, le reléguant derrière Carlos Sainz de Ferrari pour la troisième place.

Des dégâts au plancher coûteux en performance

Toto Wolff a révélé que la voiture de Hamilton avait subi des dommages importants au plancher en raison des vibrations causées par les vibreurs du circuit. Bien que ce type de dégâts soit courant pour de nombreux pilotes, l’ampleur des dommages sur la voiture de Hamilton était particulièrement importante.

Selon Wolff, ces dégâts ont coûté à Hamilton environ deux dixièmes et demi par tour. Cette perte de performance significative a considérablement entravé la capacité du pilote britannique à se battre pour les premières places. Wolff a souligné que ces circonstances expliquaient en grande partie les difficultés rencontrées par Hamilton tout au long de la course.

Une course frustrante pour le champion britannique

Hamilton lui-même a qualifié sa course de « plutôt choquante ». Le pilote britannique a admis avoir été « généralement lent » tout au long du week-end, malgré ses efforts. Cette performance en deçà de ses standards habituels a clairement frustré le champion, qui a déclaré que ce niveau de performance n’était « pas acceptable ».

Malgré sa déception personnelle, Hamilton a tenu à féliciter son équipe et son coéquipier George Russell pour la victoire obtenue. Il a souligné le travail acharné de l’équipe Mercedes pour obtenir un tel résultat, notamment après une saison 2023 sans victoire jusqu’à présent.

Ce Grand Prix d’Autriche illustre parfaitement les hauts et les bas que peut connaître une écurie de Formule 1. Alors que Mercedes célèbre sa première victoire de la saison avec Russell, l’équipe devra analyser en profondeur les difficultés rencontrées par Hamilton pour s’assurer que les deux voitures puissent être compétitives lors des prochaines courses. La résilience et la capacité d’adaptation de Hamilton seront cruciales pour rebondir lors des prochains Grands Prix et continuer à se battre pour le championnat.

Publications similaires