Red Bull espère retrouver sa domination lors du Grand Prix d’Espagne de Formule 1

Le monde de la Formule 1 est en ébullition à l’approche du Grand Prix d’Espagne qui se tiendra sur le Circuit de Catalunya à Montmeló. Après quelques courses difficiles pour Red Bull, l’écurie autrichienne espère retrouver sa forme dominante sur ce circuit considéré comme le meilleur baromètre des performances des voitures. Cependant, Max Verstappen, le champion du monde en titre, reste prudent quant aux chances de son équipe.

Red Bull face à une concurrence accrue

Ces derniers mois, Red Bull a dû faire face à une concurrence de plus en plus féroce. Lando Norris a remporté le Grand Prix de Miami pour McLaren, tandis que Charles Leclerc s’est imposé à Monaco pour Ferrari. Même si Verstappen a renoué avec la victoire au Canada, il a dû batailler face à Norris et George Russell (Mercedes) qui auraient pu l’emporter dans d’autres circonstances.

Cette montée en puissance de McLaren, Ferrari et Mercedes semble avoir changé la donne pour toute la saison. Verstappen se montre donc prudent quant aux chances de Red Bull avant le Grand Prix d’Espagne :

« Je sais que normalement, c’est un circuit qui devrait un peu mieux convenir à notre voiture, et nous sommes excités, bien sûr. Mais je suis conscient que tout le monde a beaucoup rattrapé son retard, tout le monde est assez confiant. Cependant, si l’on compare ce circuit aux dernières courses que nous avons faites, celui-ci devrait être meilleur. »

Le Circuit de Catalunya, révélateur des faiblesses des voitures

Le Circuit de Catalunya, qui a longtemps accueilli les essais de pré-saison de la F1, est un retour à des circuits plus classiques. Il comprend un mélange de virages rapides, moyens et lents, ainsi qu’un long virage en épingle menant à la ligne droite de départ/arrivée. Cette variété signifie que toutes les faiblesses des voitures seront impitoyablement exposées.

Les difficultés de Red Bull lors des dernières courses étaient liées à la nécessité d’éviter de rouler sur les vibreurs, ce qui ne devrait pas être un problème aussi important sur des tracés plus conventionnels. Les prochaines épreuves en Autriche, en Grande-Bretagne, en Hongrie et en Belgique sont de nature similaire, ce qui laisse penser à certains dans le paddock que Red Bull va à nouveau creuser l’écart cette semaine.

L’avis des pilotes

Charles Leclerc (Ferrari)

Charles Leclerc fait partie de ceux qui pensent que Red Bull sera de retour au top niveau à Barcelone :

« Je ne parle pas au nom de l’équipe, mais mon opinion personnelle est que nous verrons une Red Bull plus forte, comme celle que nous avons vue au début de la saison, ici à Barcelone. Parce que le tracé devrait normalement convenir très bien à la Red Bull, et je crois aussi que les quatre dernières courses, de Miami à la dernière au Canada, ont beaucoup tourné autour du fait de rouler sur les vibreurs, ce qui n’est probablement pas l’un des points forts des Red Bull. »

Leclerc reste cependant optimiste quant aux chances de Ferrari, qui apporte de nouvelles pièces pour ce week-end :

« Si cela nous aide à être très proches ici, c’est un bon signe pour la suite, car normalement Barcelone est assez représentatif du reste de la saison. Donc ça va être un week-end intéressant et si nous sommes dans la bataille ici, c’est un bon signe pour le reste de l’année. »

Lando Norris (McLaren)

Lando Norris semble plus confiant quant aux chances de McLaren, soulignant que même si Red Bull est forte, ses rivaux semblent tous être séparés par de faibles marges :

« Nous avons été bons sur tous les circuits jusqu’à présent, donc je ne m’attends pas à ce que les choses changent trop. Avec Mercedes qui se joint à la lutte et vu à quel point c’était serré au Canada, que vous soyez un dixième meilleur ou non, cela peut facilement s’expliquer par le fait que vous n’avez pas mis les pneus dans la bonne fenêtre ou que vous avez fait une petite erreur ou que le réglage n’est pas parfait. Un demi-dixième, un dixième et vous êtes trois, quatre, cinq positions plus loin. »

Weekend crucial pour Red Bull en Espagne

Le Grand Prix d’Espagne s’annonce donc comme un week-end crucial pour Red Bull, qui espère retrouver sa domination des premiers Grands Prix de la saison. Cependant, avec une concurrence de plus en plus féroce de la part de McLaren, Ferrari et Mercedes, rien n’est joué d’avance. Les caractéristiques uniques du Circuit de Catalunya mettront à l’épreuve les forces et les faiblesses de chaque voiture, et il sera fascinant de voir qui en sortira vainqueur. Une chose est sûre : les fans de F1 peuvent s’attendre à une course passionnante et riche en rebondissements ce week-end à Montmeló.

Publications similaires